INSOMNIE

 

TROUBLES DU SOMMEIL

Pathologies du sommeil

Quelques chiffres

D'après le rapport sur le thème du sommeil :

    * la somnolence diurne excessive atteint 8% de la population, 20 à 30 % de la population souffre d'insomnie peu sévère, 5 à 15 % de la population souffre d'insomnie sévère, 15 à 20 % des adultes utilisent occasionnellement des somnifères, 10 % en ont un usage régulier.
    * La somnolence diurne et les hypersomnies sont moins bien connus. Chez les 30-60 ans, 9% des hommes souffrent du syndrome d'apnée du sommeil, contre 4% chez les femmes.

Conséquences

D'après le rapport sur le thème du sommeil :

    * Les conséquences professionnelles des insomnies sont une augmentation des arrêts de travail (31% contre 19% chez les bons dormeurs) et des accidents de travail (8 % contre 1 %). Au moins 8 % des insomnies sont d'origine professionnelle.
    * 20% des accidents de la route dans les pays industrialisés sont attribuables à des endormissements au volant : par privation de sommeil, par somnolence diurne excessive ou par médicaments. La proportion atteint près d'un tiers des accidents de la route en France, ce qui en fait la première cause

Le manque de sommeil semble corrélé avec la survenue d'un diabète, d'une obésité, d'une hypertension artérielle et le risque de survenue de maladies cardio-vasculaires (du moins, chez la femme). De même, une mauvaise qualité du sommeil pourrait rendre plus sensible à certaines infections.

Classification

On distingue plusieurs formes de dysfonctionnement du sommeil, selon leurs manifestations et l'état de veille du sujet. L'âge et l'état de santé du sujet, l'absorption de substances médicamenteuses ou d'excitants, les conditions climatiques et de luminosité, la relation du sujet à l'espace et au temps, sont autant de causes potentielles des insomnies.

Les troubles du sommeil se répartissent en deux catégories : les parasomnies qui sont des manifestations qui accompagnent le sommeil, pouvant le perturber ou non, et les dyssomnies qui consistent en une altération de la quantité ou de la qualité du sommeil.